Le rêve blanc

 

Sur les terres sauvages du Yukon, au nord ouest du Canada, les Huskies d’Alaska sont devenus les stars de l’hiver. Au petit matin, dans l’air glacé d’une journée de mars, les chiens hurlent à la mort, impatients de partir attelés sur les grands plateaux enneigés. Nés pour courir, ils parcourent avec entrain des dizaines de kilomètres par jour, au rythme du traîneau qui file silencieusement sur la neige. Le rêve blanc, comme on l'a tous imaginé un jour. Portrait.

 

Sébastien Schnuelle et des futurs coureurs
Sébastien Schnuelle et des futurs coureurs

A une vingtaine de kilomètres de Whitehorse, je pars réaliser un reportage pendant deux jours chez Sebastien Schnuelle, un célèbre musher connu dans la région, ayant une compagnie nommée Blue Kennels. A la descente de la voiture, le hurlement des chiens ne se fait pas attendre… il est 18 heures, c’est l’heure du diner. Moi qui croyais qu’ils acclamaient mon arrivée, raté ! « Tu arrives pile à l’heure pour m’aider à nourrir les chiens. Enfile des vêtements sales et rejoins-moi dans le chenil », me lance Sébastien. Avec ses cheveux en pagaille et son accent allemand – il a immigré au Canada 20 ans auparavant - Sébastien est le genre de personne avec qui on se sent tout de suite à l’aise. Sur sa luge, il traîne des grands seaux de soupes, des croquettes et du gras de poulet, de quoi nourrir la quarantaine de chiens qui composent son chenil. « Je mélange de l’eau chaude avec de l’huile et de la viande, souvent du caribou, de l’orignal, du cheval ou du bœuf…toutes sortes de viandes que les boucheries n’utilisent pas et me revendent. On y ajoute des croquettes et parfois du gras de poulet, et le tour est joué » me confie-t-il. L’odeur est délicieuse, on y gouterait presque mais ce sont les chiens qui s’en délectent. Je rencontre mes futurs compagnons de voyage, Aspen, Bananas, Inuk et Duke. Avec leurs yeux bleus et leurs airs de « caresse-moi, je suis le chien le plus malheureux du monde », je fonds complètement - vivement le lendemain matin.

 

Dans ma cabane en rondins de bois, j’y trouve un ancien poêle à bois pour chauffage, deux lampes à huile, un lit superposé et quelques livres de voyages en anglais. L’endroit idéal pour se retrouver avec soi-même, en communion avec la nature. Après un dîner bien copieux chez Sébastien, fait d’orignal et de purée, je rejoins ma demeure. Durant la nuit, les hurlements des chiens me réveillent en sursaut, l’air est redevenu froid autour de moi, il est temps de remettre du bois dans le poêle. Sous - 20°c, même en mars, impossible de tenir sans chauffage. Je me réveillerai à deux reprises, grelottante, pour réanimer le feu. Au petit matin, le cri des chiens annonce l’heure du petit-déjeuner. Je sautille de partout, impatiente de me laisser traîner sur les pistes enneigées du Yukon.

 

Ce matin, je retrouve Sébastien, Diana, notre guide et Damon, un canadien venu passer une semaine de vacances chez Blue Kennels. Ensemble nous préparons l’attelage, mettons les harnais aux chiens et apprenons avec Damon les bases de la conduite du traîneau. S’écrier « GEE » pour tourner à droite, « HAW » pour tourner à gauche, freiner en descente et aider les chiens en poussant le traîneau dans les pentes raides. Ce dernier préparé, nous nous élançons, à toute puissance. Je n’ai que quatre chiens, mais déjà le traîneau a pris une vitesse que je ne soupçonnais pas. Alors imaginez lorsque des professionnels comme Sébastien partent avec 12, 14 voire parfois 16 chiens sur un attelage ? Pas étonnant que ces petites bêtes poilues puissent parcourir jusqu’à 200 kilomètres par jour… avec un bon entraînement, on s’entend !

 

Le vacarme qui régnait sur le chenil s’est maintenant dissipé, laissant place au silence des pas trottant sur la neige craquante. Voir le souffle des bêtes montant dans l'air telle la brume sur une rivière froide me ramène à la réalité un bref instant. Le vent du Nord, si froid et saisissant, est en train de mordre mes joues et de s’emparer de mes mains. Il m’accompagnera durant toute la journée, mais la beauté des paysages qui m’entourent aura raison de lui. La nature gelée sous son givre saisonnier offre un spectacle chimérique dont ni les mots ni les photos ne peuvent décrire son éclat. Entre forêts, montagnes et rivières, mes compagnons s’élancent sur les étendues enneigées, sans sourciller. Nés pour courir. Comme s’ils avaient été programmés pour ça. Des centaines d’années que les humains utilisent le traîneau comme moyen de transport, il leur fallait des héros, mes héros : les Huskies d’Alaska. 

 

Infos: www.blue-kennels.com

Retrouvez toutes les photos du Yukon ici

Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Elise (dimanche, 14 avril 2013 02:41)

    Bravo! Super expérience, très bien décrite!

  • #2

    damon.tedford@gmail.com (jeudi, 09 mai 2013 06:46)

    Merci pour capturer les souvenirs avec ce blog.

  • #3

    Harold Lettinga (jeudi, 02 février 2017 20:28)


    This site definitely has all of the information I wanted concerning this subject and didn't know who to ask.

  • #4

    Mia Chabolla (vendredi, 03 février 2017 17:53)


    Howdy! Do you know if they make any plugins to help with SEO? I'm trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I'm not seeing very good results. If you know of any please share. Appreciate it!

  • #5

    Latosha Rebuck (samedi, 04 février 2017 22:37)


    I know this if off topic but I'm looking into starting my own blog and was curious what all is required to get setup? I'm assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I'm not very web savvy so I'm not 100% sure. Any recommendations or advice would be greatly appreciated. Many thanks

  • #6

    Eli Maurin (dimanche, 05 février 2017 00:16)


    I think that everything said made a great deal of sense. But, what about this? what if you added a little information? I ain't suggesting your content is not solid, however suppose you added something to maybe grab people's attention? I mean %BLOG_TITLE% is kinda vanilla. You ought to peek at Yahoo's front page and see how they create post titles to grab people to open the links. You might try adding a video or a related picture or two to get people interested about what you've got to say. In my opinion, it would make your blog a little bit more interesting.

  • #7

    Madison Blanton (lundi, 06 février 2017 19:30)


    It is the best time to make a few plans for the long run and it's time to be happy. I have read this submit and if I may just I want to recommend you few fascinating issues or tips. Maybe you could write subsequent articles referring to this article. I want to learn more issues approximately it!

  • #8

    Adrianne Kierstead (mardi, 07 février 2017 11:07)


    Great post. I used to be checking continuously this blog and I'm inspired! Very helpful information particularly the closing section :) I deal with such info much. I was seeking this particular information for a long time. Thank you and good luck.

  • #9

    Ethelyn Mcferren (jeudi, 09 février 2017 10:25)


    Simply desire to say your article is as astonishing. The clarity in your post is simply nice and i can assume you are an expert on this subject. Fine with your permission allow me to grab your feed to keep up to date with forthcoming post. Thanks a million and please continue the rewarding work.